Le coup du lapin et ses conséquences

Coup du lapin et douleur cervicale
Coup du lapin et douleur cervicale

Dans notre page accident de voiture et coup du lapin (cliquez ici) nous avons un peu parlé des symptômes suite à un coup du lapin et qui peuvent inclure des douleurs cervicales, douleurs aux épaules, vertiges, maux de tête, fatigue, et parfois vision trouble, acouphènes (son dans les oreilles), problèmes de sommeil, difficulté de concentration, problèmes de mémoire et dépression.

“Je n’ai rien eu !”

Comme je le disais dans cette page, malheureusement en France, en absence de dommage corporel évident (fracture, hémorragie,…); les conséquences d’un accident ou d’un coup du lapin sont souvent ignorées. Très régulièrement, quand je demande aux patients qui consultent pour ces symptômes, s’ils ont eu un accident ou choc, soit ils minimisent la portée de leur accident soit ils l’ont totalement oublié. Le plus étonnant, c’est quand des patients racontent qu’ils ont effectivment eu une sortie de route en voiture et en ayant fait “quelques” tonneaux, ou qu’une voiture les a percuté par l’arrière sur l’autoroute à plus de 100 km/h, mais qu’ils n’ont rien eu !!! En fait, ils bien ont été transportés à l’hôpital (ou pas) mais les radiographies n’ont rien montré et donc ils n’avaient rien ! Or beaucoup d’études montrent bien qu’être percuté par l’arrière, même à faible vitesse (autour de 8-10km/h), pouvait déjà provoquer des lésions au niveau de la colonne cervicale.

Des symptômes parfois longtemps après

Autre point qu’il faut rappeler, c’est que les études montrent que certains symptômes pourraient apparaître très rapidement (par exemple dans les 24 heures suite au coup du lapin) mais que d’autres pouraient apparaître bien plus tard, parfois des mois ou des années après suite aux conséquences de cet accident. Souvent des patients racontent que leur problèmes de sommeil ou de maux de tête ou de dépression sont arrivés des mois après l’accident.
Je ferai un autre post sur l’arthrose, mais il faut comprendre que l’arthrose est une usure précoce et exagérée des structures de la colonne vertébrale. Or il faut comprendre que ces structures sont maintenues en vie (ou en quelque sorte huilées) grâce aux mouvements des articulations. Quand un accident ou choc bloque la mobilité articulaire, l’articulation s’use et se dégénère. Et c’est cela l’arthrose articulaire. D’où les problèmes qui peuvent découler des années après (tels que douleur, nevralgie cervico-brachiale,…) suite aux conséquences (l’arthrose) d’un coup du lapin !

Quelques liens pour mieux comprendre

Deux vidéos pourraient mieux vous faire comprendre ces symptômes :

Traumatisme au cerveau suite au coup du lapin (en anglais) : cliquez-ici

En résumé, cette vidéo montre comment le cerveau percute l’os du crâne 2 fois pendant un coup du lapin : une fois quand la tête s’arrête violemment son trajet vers l’avant (même en tappant contre l’airbag) et une autre fois quand la tête arrête violemment son trajet vers l’arrière en tapant contre l’appuie-tête. Ceci peut provoquer des lésions axonales qui ne peuvent pas être observées au scanner ou l’IRM sauf si ces lésions sont accompagnés par des lésions vasculaires.

Traumatisme aux structures de la colonne cervicale (an anglais) : cliquez-ici

Que faire après un coup du lapin

Tout d’abord ne pas se dire que tout va bien et ne pas décliner l’offre des pompiers pour passer des examens supplémentaires. Un examen médical à l’hôpital est souvent judicieux pour détécter une fracture, une hémorragie,…
Comme on l’a vu, même si aucune pathologie n’est présente, vous pourriez néanmoins souffrir de symptômes à plus ou moins long terme. Soyez vigilants à l’apparition des symptômes évoqués et consultez un chiropracteur, qui après examen, pourra vous aider dans tout ce qui pourrait être provoqué par les blocages articulaires et irritations nerveuses suite à l’accident. Différentes études ont montré l’efficacité des soins chiropratiques pour ces problèmes suite à un coup du lapin.

SaveSave