Le cholestérol et les statins : encore une étude

Une récente étude de grande envergure coordonnée par 16 médecins et praticiens en Angleterre, en Irlande, en Italie, au Japon, en Suède et aux États-Unis remet une nouvelle fois en question le lien entre le cholestérol (LDL-C ou le « mauvais cholestérol) et les maladies cardio-vasculaires ainsi que l’utilité des statins.

Les statines et le cholestérol : une autre étude rajoute au débat

Les auteurs déclarent :

[Malgré plus d’un demi-siècle de dogme prétendant que le cholestérol provoque les maladies cardiaques], on comprend de plus en plus que les mécanismes sont plus complexes que cela et que le traitement par les statines, en particulier lorsqu’il est utilisé à titre de prévention primaire, présente des avantages douteux.

Les auteurs de trois grandes revues récemment publiées par des défenseurs des statines ont tenté de valider le dogme actuel. Cet article décrit les erreurs graves commises dans ces trois revues ainsi que d’autres falsifications évidentes de l’hypothèse du cholestérol.

Notre recherche de la falsification de l’hypothèse du cholestérol confirme qu’elle ne peut satisfaire à aucun des critères de causalité de Bradford Hill et que les conclusions des auteurs des trois revues sont basées sur des statistiques trompeuses, l’exclusion des essais infructueux et l’ignorance de nombreuses observations contradictoires. .

Les principaux points abordés par les auteurs

  • L’hypothèse selon laquelle un taux élevé de cholestérol total ou de C-LDL serait la cause de l’athérosclérose et des maladies cardio-vasculaires s’est révélée être fausse par de nombreuses observations et expériences.
  • Le fait qu’un taux élevé de C-LDL soit bénéfique en termes de durée de vie globale a été ignoré par les chercheurs qui soutiennent ces hypothèses.
  • L’affirmation selon laquelle le traitement par les statines est bénéfique a été maintenue par des personnes qui ont ignoré les résultats d’essais contenant des résultats négatifs et qui ont utilisé des statistiques trompeuses.
  • Le traitement aux statines, a de nombreux effets secondaires graves, qui ont été minimisés par les personnes qui ont utilisé un protocole d’essai trompeur et qui ont ignoré les rapports de chercheurs indépendants.
  • Que le taux élevé de C-LDL est la cause des maladies cardio-vasculaires chez les personnes avec une hypercholestérolémie familiale est discutable, car le C-LDL ne diffère pas entre les personnes avec hypercholestérolémie familiale non traitées, avec et sans maladies cardio-vasculaires.

Références :

Expert Rev Clin Pharmacol. 2018 Sep 10. doi: 10.1080/17512433.2018.1519391. [Epub ahead of print]
LDL-C Does Not Cause Cardiovascular Disease: a comprehensive review of current literature.

Ravnskov U, de Lorgeril M, Diamond DM, Hama R, Hamazaki T, Hammarskjöld B, Hynes N, Kendrick M, Langsjoen PH, Mascitelli L, McCully KS, Okuyama H, Rosch PJ, Schersten T, Sultan S, Sundberg R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *