Le sport, les accidents et la commotion cérébrale

Sport, Coup du lapin et commotion cérébrale
Sport, Coup du lapin et commotion cérébrale

Qu’est-ce qu’une commotion cérébrale?

Une commotion cérébrale est un choc à la tête qui provoque une altération, plus ou moins transitoire, du fonctionnement du cerveau. En effet, suite à un choc, les tissus mous du cerveau pourraient « cogner » contre l’os dur du crâne et provoquer des ecchymoses jusqu’à la rupture de certains vaisseaux sanguins et lésions aux cellules nerveuses.

Quels sont les causes d’une commotion cérébrale ?

Une commotion cérébrale résulte souvent d’un coup à la tête, au cou ou au visage. On rencontre souvent dans les cabinets les personnes qui ont eu un impact lors d’un accident de voiture, de sport, des militaires suite au souffle d’une explosion, etc.
Concernant le sport, on pourrait penser que les commotions cérébrales sont seulement occasionnées suite à des sports de contact tels que le football américain, le rugby, le hockey sur glace, le boxe, etc. Il est vrai que ces sports peuvent être à l’origine du plus grand nombre de cas de commotions cérébrales dans le sport. Mais il ne faut pas oublier que par exemple une chute de vélo, de cheval,.. peut aussi être à l’origine d’une commotion.
Chez les enfants, le cerveau n’étant pas aussi « stable » dans le crâne, ce phénomène pourrait survenir encore plus facilement que chez des adultes. Plusieurs études ont par exemple montré que les grands manèges pourraient provoquer des micro traumas au cerveau des enfants de moins de 15 ans. En 2015, la fédération de football (soccer) aux Etats-Unis a interdit de faire des têtes pendant les matchs et les entrainements pour les enfants !

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes peuvent être variés : maux de tête et céphalées, douleurs exagérées, sensation d’ébriété, la tête dans le brouillard, confusion mentale, perte de mémoire, vertiges, nausée, dépression, problèmes comportementales et émotionnels, etc.
Des études ont aussi montré que les athlètes qui ont souffert d’une commotion cérébrale ont plus de risque de se blesser dans le futur.
Ces symptômes pourraient se déclencher rapidement après l’impact ou s’installer progressivement. Ces symptômes peuvent aussi être passagers ou continuer dans le temps.

Pourquoi ces symptômes ?

Le cerveau et le système nerveux travaillent de façon complexe. Mais pour résumer, un choc à la tête, pourrait compromettre le fonctionnement et les capacités du cerveau à effectuer son contrôle sur le reste du corps. D’où par exemple cet état de vertige provoqué par l’absence de contrôle du cerveau sur les informations qui viennent de vos yeux, de votre oreille interne et des autres récepteurs disséminés dans votre corps. D’où par exemple la perte de contrôle du cerveau sur le système vasculaire et les céphalées et maux de tête qui en résultent.
Ces dysfonctionnement ne sont pas toujours visibles dans des imageries (sauf parfois bien plus tard), mais des études confirment des changements au niveau de la perfusion sanguine du cerveau, des anomalies de représentation spatiale et toute une série de cascade neuro-métabolique qui expliquent les symptômes ressentis par les patients..

Que faire ? Qui voir ?

Un choc à la tête pourrait être une urgence médicale. Donc votre premier réflexe devrait être de consulter votre médecin ou l’hôpital. Une fois que les examens sont faits et en absence de pathologie, si vous avez encore des symptômes, votre chiropracteur spécialisé en neurologie chiropratique pourrait vous apporter une aide dans la résolution de vos symptômes; une fois la phase aiguë passée.
En effet la plupart de nos patients nous consultent en ayant souffert de ces problèmes de façon chronique, parfois depuis des années. Après un examen, le travail consiste à rééquilibrer et renforcer le fonctionnement du système nerveux y compris par des exercices vestibulaires, oculaires et de proprioception et des conseils.

Les hockeyeurs se souviennent peut-être du retour spectaculaire de Bill Crosby suite à plusieurs commotions cérébrales, avec l’aide de Pr Frederick Carrick, avec qui j’ai fait ma spécialité en neurologie fonctionnelle.
Retrouvez quelques unes des articles et vidéos des sportifs de haut niveau ou des émissions sur l’approche en neurologie fonctionnelle et la commotion cérébrale :

La neurologie fonctionnelle sur l’émission médicale The Doctors Show
https://www.youtube.com/watch?v=O3BPV3fik34

L’interview de Bill Crosby sur son retour et son traitement suite à sa commotion cérébrale
http://www.theglobeandmail.com/sports/hockey/crosby-discusses-lengthy-recovery-road-from-concussions-safety-of-the-game/article14118504/

L’interview du hockeyeur canadien Guillaume Latendresse sur sa commotion cérébrale et son traitement en neurologie fonctionnelle avec le Dr Carrick
https://youtu.be/oELDo1A-ksQ
http://www.hockeywilderness.com/2012/4/23/2961399/guillaume-latendresse-interview-rds-lantichambre

Un article sur Alexandre Pato de l’AC Milan et la neurologie fonctionnelle
http://nesn.com/2012/03/alexandre-pato-ac-milan-star-will-jet-to-atlanta-to-treat-chronic-thigh-problem/

SaveSave

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *