La grossesse

Des changements mécaniques, hormonaux et circulatoires

"La grossesse et l'accouchement se trouvent désormais enfermés dans le pathologique. Vouloir assurer la qualité de la naissance en ne misant que sur un aspect médicalisé va à l'encontre de ce qu'est la maternité." Jean-François Mattei, avant de devenir ministre de la santé, Le Monde 28.07.03

En effet, la grossesse est un phénomène naturel qui est considéré de plus en plus comme un acte médical et pathologique.
Elle comporte néanmoins certains désagréments et symptômes qui peuvent être ressentis par la maman et indirectement par le foetus.
Le corps de la femme enceinte subit de nombreux changements structuraux et hormonaux qui affectent non seulement son corps (les articulations, notamment la colonne vertébrale et le bassin, les nerfs, les ligaments et le centre de gravité) que son état émotionnel.
A mesure que le bébé grandit, la morphologie de la maman change. Son centre de gravité se déplace vers l'avant, sa lordose lombaire s'accentue, il y a plus de tension sur son bassin et elle prend rapidement du poids. Tous ces changements ont des incidences sur les muscles et les articulations du dos et du bassin, source de mal de dos.
Les seins aussi prennent du volume pendant la grossesse. Ce qui a pour conséquence des tensions musculaires entre les omoplates et des blocages vertébraux.

Les soins chiropratiques apportent une solution naturelle aux nombreux soucis des femmes enceintes et leur permettent de soulager ou d'éviter les nausées, les maux de tête, les douleurs articulaires (tels que lumbago ou sciatique) et les jambes lourdes. Ils ont pour but, tout au long de la grossesse, d'améliorer le fonctionnement du système nerveux afin de permettre l'expression d'un potentiel de santé optimal pour la mère et pour le bébé.

La Chiropraxie pour la femme enceinte

Accompagner les changements

De plus en plus de femmes enceintes découvrent les bénéfices des soins chiropratiques pendant la grossesse aussi bien pour elles-même que pour la bonne progression de la grossesse, la facilité de l'accouchement et le bien-être ressenti par le nouveau-né.
Quelques études et études de cas ainsi que de très nombreux témoignages montrent l'utilité des soins chiropratiques pendant cette période extraordinaire et sensible.
Les bénéfices observés sont : une diminution des douleurs de dos, un équilibre du bassin qui pourrait permettre un meileur positionnement du foetus et un accouchement moins traumatisant, le maintien d'une musculature souple et d'un équilibre postural pour la mère, une aide au maintien d'un niveau d'énergie et de bien-être optimal pour la mère, etc.

    femmes enceintes et douleurs de dos

Des conseils pour une grossesse sereine

  • Faire de l'exercice : l'exercice régulier permet à la future maman d'améliorer la circulation sanguine, de mieux dormir, de contrôler son poids,...
  • Faites les exercices de Kegel qui permettront de préparer le périnée à l'accouchement et éviter l'incontinence après l'accouchement.
  • Ne fumez pas, ne buvez pas d'alcool, même si on vous dit qu'un petit peu n'est pas un problème...
  • Attention à certaines médicaments qui ne sont pas conseillés pendant la grossesse
  • Attention au stress qui pourraient avoir un effet néfaste pendant la grossesse
  • Mangez de tout et de façon équilibré. Ce n'est pas le moment d'arrêter la viande, le poisson ou les féculents...
  • Des vitamines ou des compléments alimentaires comme par exemple l'acide folique pendant les 3 premiers mois pourraient être bénéfiques. Parlez-en à votre médecin.
  • Diminuez le café et les boissons énergisants.

 

    Grossesse sereine

Etudes et études de cas sur les soins chiropratiques pendant la grossesse

Résultats d'une étude prospective sur les soins chiropratiques pour des douleurs de dos chez les femmes enceintes à court terme, moyen terme et suivi d'un an

115 femmes enceintes souffrant de maux de dos ou de douleurs pelviennes ont participé à cette étude réalisée en Suisse. 52% des 115 patients ont déclaré une amélioration clinique de leurs symptômes après une semaine de soins chiropratiques; 70% à un mois, 85% à 3 mois; 90% à 6 mois et 88% encore un an après. Il y avait une amélioration significative dans les tests de douleur.

Outcomes Of Pregnant Patients With Low Back Pain Undergoing Chiropractic Treatment: A Prospective Cohort Study With Short Term, Medium Term and 1 Year Follow-upChiropractic & Manual Therapies 2014 (Apr 1); 22 (1): 15

 

Une étude controllée et randomisée comparant une approche multimodal incluant la chiropaxie à une approche médicale standard pour les douleurs de dos chez la femme enceinte

169 femmes enceintes souffrant de douleurs de dos et douleurs pelviennes ont participé à cette étude publiée dans le journal américain d'obstétrique et de gynécologie. Les patientes ont été divisées en deux groupes. Les deux groupes ont reçu des soins obstétriques de routine. Un groupe a en plus reçu des soins chiropratiques. Le groupe qui a reçu des soins chiropratiques en plus a montré une amélioration significative aux tests de douleurs comparé au groupe avec des soins médicaux de base qui n'a montré aucune amélioration des douleurs de dos.

A randomized controlled trial comparing a multimodal intervention and standard obstetrics care for low back and pelvic pain in pregnancy. Am J Obstet Gynecol. 2013 Apr;208(4):295.e1-7. doi: 10.1016/j.ajog.2012.10.869. Epub 2012 Oct 23

 

Traitement des patientes souffrant de maux de dos pendant la grossesse

Cette étude qualitative a interviewé des patientes femmes enceintes ayant souffert de maux de dos pendant leur grossesse et ayant eu recours aux soins chiropratiques. les patients ont trouvé que les soins chiropratiques étaient efficaces pour leurs problèmes de dos.

The Treatment Experience of Patients With Low Back Pain During Pregnancy Chiropractic & Manual Therapies 2012 (Oct 9) 

Une étude rétrospective sur les études de cas concernant les manipulations vértebrales et douleurs de dos chez les femmes enceintes

16 des 17 femmes enceintes ont montré une nette amélioration de leurs symptômes. Aucun effet secondaire n'a été observé avec ces types de soins (contrairement aux médicaments couramment prescrits). Les résultats suggèrent que les soins chiropratiques sont sûrs et peuvent être efficaces pour la diminution de la douleur chez les femmes enceintes.

J Midwifery Womens Health 2006 (Jan);   51 (1):   e7-10

Etude de cas : Migraines pendant la grossesse et les soins chiropratiques

L'utilisation des médicaments pendant la grossesse est une présoccupation à la fois pour la mère et pour le foetus en développment. Une patiente enceinte de 24 ans souffrant de migraines depuis l'âge de 12 ans, ayant essayé sans succès l'ostéopathie, la kinésithérapie, et médicaments a été suivi en chiropratique. Elle a obtenu une amélioration de ses symptômes et sans les médicaments.

Intractable Migraine Headaches During Pregnancy Under Chiropractic Care Complementary Therapies in Clinical Practice 2009 (Nov); 15 (4): 192–7

 

Important

Les informations fournies ici ne remplacent en aucun cas les conseils et la consultation avec votre chiropracteur ou médecin. Les études ou articles cités sont à titre d'information et suggèrent la possibilité de l'efficacité des soins pour un problème donné.

 

Les témoignages de quelques un(e)s de nos patients

Suzanne, 29 ans, Pharmacienne

Je souffre de crises de migraines depuis mon enfance. J’ai tenté différentes méthodes (traitement médicamenteux de fond et de crises), mais bien que les migraines aient été atténuées, elles n’ont jamais disparues. Je suis tombée enceinte il y a quelques mois et contrairement à ce qui peut être dit, mes crises de migraines se sont intensifiées et cela est devenu insupportable. Je ne voulais bien évidemment pas prendre de médicaments (triptans, classe de médicament très forte contre les crises de migraines), et j’ai donc cherché d’autres moyens pour palier à ces douleurs épouvantables. Jusqu’au jour où je tombe sur un forum évoquant la chiropratique pour atténuer les migraines. J’ai de suite pris RDV avec le Dr Alemi et nous avons commencé les séances. Cela fait maintenant près de 6 mois que je suis suivie par le Dr Alemi et je n’ai eu que très peu de maux de tête qui ont pu être calmés par du paracétamol.
J’invite donc toutes les personnes souffrant de migraines intensives à ne pas baisser les bras et à tenter cette méthode douce qui est très efficace. Il faut le vivre pour le croire ! Je fais désormais des séances de plus en plus espacées et je n’ai plus eu de migraines. Alors franchissez le pas et vous ne pourrez qu’être satisfaits.

Christine, 35 ans

En prenant de l'âge, des douleurs cervicales, dorsales et lombaires surgissent du à des chutes mal soignées lorsque j'etais enfant, ou d'autres médecins n'en viennent à bout et mon estomac n'appréciait pas spécialement de prendre des tas d'anti-inflammatoires. Jusqu'au jour ou je suis restée bloquée pour de bon, mon beau-père m'a parlé du chiropraticien que j'ai consulté aussitôt.

Mon conseil : jeunes ou âgés, dès les premières douleurs ou après une chute, ne faites pas la même erreur que moi. Consultez un chiropracteur sans trop attendre.

traitement du mal de dos par chiropraxie

Mythes et réalités sur le mal de dos

  • Il faut toujours s'asseoir droit : mythe
  • Etre voûté n'est pas bien. Mais être assis droit trop longtemps n'est pas très bien pour le dos non plus. Essayez de vous lever souvent de votre siège, par exemple quand vous êtes au téléphone ou quand vous devez simplement lire quelque chose.

  • Il ne faut pas soulever des choses lourdes : mythe
  • Ce n'est pas nécessairement quelle poids vous soulevez, c'est comment vous soulevez. Bien sûr il ne faut rien soulever de trop lourd. Quand vous soulevez quelque chose, même léger, pliez les genoux avec le dos droit et ne penchez pas le corps d'un côté ou de l'autre en soulevant.

  • Etre en surpoids augmente les douleurs de dos : Vrai
  • Etre en surpoids est effectivement un facteur aggravant pour le mal de dos. C'est encore plus vrai pour des personnes qui ne sont pas en forme et qui font une activité vigoureuse pendant le weekend tout en étant sédentaire toute la semaine.

  • Etre mince protège des problèmes de dos : mythe
  • Etre en forme peut aider à éviter les problèmes de dos. Mais tout le monde peut avoir mal au dos, qu'on soit mince ou en surpoids, grand ou petit, âgé ou jeune.

  • Un matelas ferme est meilleur qu'un matelas mou : mythe
  • Même si un matelas moyennement ferme ou ferme est meilleur qu'un matelas mou, la fermeté du matelas doit dépendre de votre taille et poids : une personne plus légère n'a pas besoin d'un matelas très ferme tandis qu'une personne plus corpulente serait mieux sur un matelas plus ferme.

Prévention mal de dos chez la femme enceinte

Quelques conseils pour éviter le mal de dos

  • Commencez la journée avec des mouvements lents
  • Se lever en douceur et faire un petit échauffement pour ne pas démarrerla journée au froid permet de réveiller les muscles et les articulations raids. Vous pouvez trouver quelques exercices en cliquant en dessous

  • Ergonomie au travail
  • Si vous êtes souvent assis au travail vous devez régler l'écran de votre ordinateur à la hauteur des yeux, rapprocher votre souris et votre clavier de vous pour avoir un angle de 90 degré avec vos coudes. De même évitez de pencher la tête de côté pour tenir le combiné. Si vous êtes debout statique pendant de longs moments, posez une jambe sur un carton ou une boîte. Si vous êtes souvent assis en voiture, reculez le siège le plus possible et élevez le siège pour avoir les genoux plus bas que les fesses.

  • La bonne position pour dormir
  • La meilleure position pour dormir est sur le côté et éventuellement sur le dos. La position sur le ventre est à éviter absolument. Dans tous les cas il faudrait avoir un bon oreiller érgonomique pour bien soutenir la nuque.

  • Commencez le sport graduellement

Cela semble évident mais si vous avez arrêté le sport depuis un moment, recommencez doucement sans forcer et sans essayer de démarrer à vote niveau d'avant.

chiropracteur, spécialiste du dos

Votre chiropracteur

Avec plus de 20 ans d'expérience aux Etats-Unis et en France, Denis Alemi est le premier chiropracteur français diplômé de l'ordre (américain) de neurologie chiropratique en 1997.

  • Diplômé "Doctor of Chiropractic" (D.C.) avec mention, de la faculté "Life Chiropractic College-West" (Californie) en 1994
  • Diplômé en neurologie chiropratique en 1997 (D.A.C.N.B. : Diplomate of the American Ciropractic Neurology Board)
  • Titulaire de "National Board of Chiropractic Examiners" et de "State Board of Chiropractic Examiners" de l'Etat de Californie (les examens d'état nécessaires pour exercer aux Etats-Unis et dans l'état de Californie)
  • Membre et ancien vice-président de l'Association Française de Chiropratique; et ancien représentant de la France auprès de la "Fédération mondiale de la Chiropratique" et participant à l'assemblée annuelle de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)
  • Ancien enseignant à l'Institut Franco-Européen de la Chiropratique (Paris)