Témoignage sur vertiges et maux de tête

 

Guy, 48 ans, Répartiteur acheminements et mouvements de gaz national

traitement des vertiges par chiropraxie

J'ai consulté pour des problèmes de vertiges, maux de tête.

Ces vertiges sont apparus subitement le 2 mars 2010 lors d'un séjour à la montagne aux sports d'hiver. Ceux-ci ont été intenses durant quinze jours, de moindre intensité après mais ont disparus lors de la troisième séance de chiropractie

Le 4 mars 2010, j'ai consulté un médecin dans le lieu de mon séjour, il a diagnostiqué une tension haute et pour lui ces vertiges étaient liés à cette tension haute et l'altitude. Il m'a prescrit un médicament "Alteis Duo". Il m'a conseillé de contacter mon médecin traitant dès mon retour chez moi.

Malgré la prise de ce médicament les vertiges perduraient, je ne pouvais pas conduire. De retour chez moi, j'ai consulté mon médecin traitant le lundi 8 mars. Pour lui ce n'était pas un problème de tension mais plutôt d'oreille interne. Il m'a prescrit un médicament anti-vertigineux "Tanganyl" et continuer le traitement du médecin local. Il m'a établi un arrêt de travail jusqu'au vendredi 12 mars.

Les vertiges continuaient toujours, de plus sur la notice de l'Alteis Duo, dans les effet indésirables on peut lire que ce médicament provoque des vertiges. J'ai donc décidé d'arrêter ce médicament, malgré cela continuait. J'ai consulté mon médecin de nouveau le 12 mars, il m'a prescrit de continuer le Tanganyl, a prescrit du "Xanax" et un antidouleur et m'a fait une ordonnance pour aller consulter un ORL pour un diagnostic des oreilles. Il m'a prolongé mon arrêt de travail jusqu'au 19 mars.

L'ORL a fait plusieurs analyses, audiogrammes et tests auditifs à l'eau chaude à 45 degré puis 30 degré dans les tympans : ces tests ont montré que j'avais une baisse auditive de l'oreille interne gauche. L'ORL a donc pensé à un neurinome : c'est une tumeur bénigne qui entoure le conduit auditif et le comprime entraînant une baisse de l'audition et des vertiges, pour contrôler que c'est bien cela, il m'a fait passer une IRM.

J'ai donc pris RDV pour une IRM, il y avait 15 jours d'attente pour passer cette IRM. Pendant ce temps, je cherchais sur internet le terme neurinome et trouve une vidéo expliquant que c'est effectivement une tumeru bénigne qui se soigne en opérant par incision du crâne au niveau de l'oreille, la tumeur se traite par curage et dans 95% des cas le conduit auditif est perdu. Voila qui est très rassurant, n'est-ce pas ? Je m'attendais au pire avec ce pré diagnostic de l'ORL et le moral en avait pris un coup.

Le 31 mars, je passe l'IRM et les résultats sont négatifs aux éventuels neurinoms, rien à signaler donc, me voila soulagé moralement.

Cependant les vertiges étaient toujours présents, de moindre intensité certes car je pouvais travailler et conduire, mais je ne me sentais toujours pas en forme, fatigué, des maux de tête.

Le 20 Avril 2010, je prends RDV auprès du cabinet de Chiropractie de Dr Alemi.

Nous avons d'abord fait des recherches sur internet pour notre fils qui souffre d'hyperactivité et avons trouvé le cabinet chiropratique du Dr Alemi qui est le seul cabinet de neurologie chiropratique en région parisienne.

L'accueil est très sympa, le premier jour on nous explique à l'aide d'une vidéo ce qu'est la Chiropratque puis le chiropracteur nous reçois et nous explique plus en détail la chiropractie, fais un examen complet lui permettant de déceler les différents problèmes.

Le Dr m'a expliqué que mes problèmes de vertiges proviennent de blocages vertébraux et qu'il allait procéder à des manipulations afind de rémedier à mes problèmes. Il m'a remis un livret de santé qui explique les 3 phases du programme de soins.

Les vertiges, les maux de tête ont disparus. Le 1er juin j'ai eu une visite de contrôle chez mon ORL, celui-ci a refait le test d'eau chaude dans les oreilles et le bilan a été positif, les problèmes de l'oreille gauche décelés lors de la précédente visite ont disparus.

Le stress que j'avais par rapport aux vertiges a disparu, d'autre part je me tiens plus droit, 'ai l'impression que ma colonne vertébrale est redressée. Je me sens plus zen qu'auparavant, je pense à nouveau positif.

Le programme comporte trois phases : phases de soins intensifs, phase de soins de stabilisation, phase de prévention. Ces soins sont très bénéfiques. En phase de soins de stabilisation, je continuerai les soins de prévention de façon à toujours me sentir bien.

Mon fils a été le premier à consulter, puis moi et ensuite mon épouse.

Ce que d'autres patients disent...

Après bien des visites infructueueses chez des spécialistes ostéopathes et rhumatologues et depuis une longue période de 2 ans, je me suis résignée et j'ai appris avec le temps à vivre avec mes douleurs : contractures aux cervicales très douloureuses, migraines ophtalmiques, acouphènes et tout mon corps était douloureux et tendu. A cette époque je ne dormais plus ou très mal, je ne supportais presque plus rien, très irrascible et à bout de tout, la gestion du quotidien et le stress dans mon travail était devenue une épreuve.
J'ai rencontré le Dr Alemi avec lequel j'ai fait un point sur ma santé et mon parcours sur les deux années précédentes. J'ai ressentie une nette amélioration; au début j'étais fatiguée après nos séances, mais très rapidement, je me suis sentie plus détendue, moins stressée, le sommeil est revenu petit à petit. Enfin je me sentais mieux; après tout ce temps de souffrances, je ressentais une délivrance, un bien-être. Aujourd'hui je me sens plus zen, je relativise mieux mes soucis au quotidien, je me repose d'un sommeil réparateur. Je tiens à remercier le docteur Alemi pour son travail, son écoute et sa disponibilité.

Corinne, 43 ans

Lycéenne, en classe de terminale S, j’ai commencé à souffrir de migraines ophtalmiques à partir de l’entrée en 6éme. Lors de la première crise, j’avais subi différents examens à l’Hôpital des Quinze-Vingts, dont un IRM, qui n’avait rien détecté. Pendant les années de collège, ces migraines se manifestaient de manière épisodique, au maximum une fois par an. Leur fréquence s’est accélérrée à partir de l’entrée en seconde, en se produisant principalement en situation de stress (devoirs sur table, examen) et se sont égalementdoublées de maux de tête réguliers. Devant passer le baccalauréat en juin et me destinant à des études en Médecine l’année prochaine, je ne pouvais pas prendre le risque que ma réussite soit compromise par ces crises insupportables. C’est en discutant avec ma tante qui a pu constaté les progrès spectaculaires des séances de chiropratique du Dr Alemi sur ses deux enfants de 7 et 2 ans, que j’ai à mon tour consulté le cabinet à partir de novembre 2011. Le premier examen a révélé des zones « rouges » au niveau de la colonne vertébrale et un déséquilibre dans des mouvement des yeux. ...mes maux de tête ont disparus très rapidement et je n’ai subi depuis aucune nouvelle crise de migraine ophtalmique. Deux mois après le début du traitement, mes séances sont désormais hebdomadaIres et devraient s’espacer progressivement.

Solenne, 17 ans, Lycéenne

J'ai consulté pour des problèmes de migraines. Je souffre de ce problème depuis l'adolescence, à petite dose dans un premier temps puis les migraines se sont accentuées en durée, intensité, je pouvais en avoir une par semaine. Outre les médicaments de type aspirine, antidouleur, zomig, jai essayé l'ostéopathie sur plusieurs séances sans résultats probants.
Dans ce cabinet, j'ai trouvé un éclairage sur les soins chiropratiques qui m'a rassurée et mise en confiance. La radio des cervicales qui m'a été demandée a permis de localiser certains problèmes (lordose, scoliose, disques vertébraux usés) qui pouvaient occasionner les migraines.
Dés les premières séances, les migraines ont ralenti en fréquence et en intensité et j'ai retrouvé une meilleure mobilité au niveau des cervicales. J'ai pu réduire la consommation d'antalgiques, ce qui a amélioré certains problèmes digestifs liés sans doute à l'absorption de trop de médicaments.

Joelle, 52 ans, secrétaire