Témoignage sur douleurs cervicalles et saille discale

 

Nadia, 48 ans, femme au foyer

traitement des douleurs cervicales et saillie discale par chiropraxie

Je souffre des cervicales depuis 3 ans. Mon médecin traitant m’a fait faire une IRM. Diagnostic petite saillie discale. Au début, j’ai eu un traitement anti-inflammatoire avec relaxant le soir. Cela m’a soulagé un temps et de nouveau mal. Je suis retournée voir mon médecin. Il m’a prescrit des séances de kiné qui m’a soulagé un temps. De nouveau mal. Pour finir il m’a préconisé des piqures de Mésothérapie. Rien à faire. Toujours mal.
Je me suis tournée vers la Chiropraxie. Et là, au bout de 4 semaines un mieux, puis 8 semaines je n’ai plus mal. Je n’imaginais pas m’en sortir. Je revis. J’ai pu refaire du sport, pratiquer le jardinage et reprendre une vie normale. Je continue et bien évidemment je poursuis mes séances. Je le conseille à tout le monde. J’en parle autour de moi. J’ai emmené une amie avec moi car son mari souffre depuis des années du dos. Elle a l’air emballée.
Merci encore au Dr Alemi.

Ce que d'autres patients disent...

Je souffre de céphalées depuis 4 ans environ, ces douleurs sont apparues sans connaître la/les causes et se sont installées de manière très insidieuse.
J’ai consulté nombres de neurologues / médecins généralistes qui m’ont fait consommer des anti-inflammatoires et même des anti-dépresseurs. Cuisant était le constat d’échec à chaque fin de traitement…
Un jour une collègue de travail m’a conseillé la chiropractie. J’avais contacté le cabinet sans trop y croire étant avant passé également entre les mains d’ostéopathe sans aucun résultats concluants.
Le 1er rendez-vous ainsi que l’écoute de mon témoignage par le Dr Alemi m’a tout de suite marqué tant le discours était différent de tout ceux qu’on m’avait tenu auparavant.
Les résultats ne se sont pas fait attendre : j’ai enfin pu passer un été entier sans maux de tête !!
Après un premier bilan, force est de constater que je ne souffre plus comme cela pouvait être auparavant et je continue d’être assidue dans mes rendez-vous afin d’entretenir cette amélioration.
Je recommande fortement cette pratique par de réels résultats et un vrai impact positif par une qualité de vie plus épanouie.

Naima, 38 ans, assitante de direction

J’ai plutôt été une personne en très bonne santé. Sauf ces deux dernières années après des évènements très douloureux, j’ai commencer à avoir toute sorte de problèmes : rupture de la coiffe – tendon déchiré à l’épaule droite, suivi d’une opération et 6 mois de rééducation et surtout des douleurs au niveau des cervicales, car j’ai beaucoup d’arthrose à cet endroit.
Les mois d’avril et mai 2014 ont été très éprouvants. J’avais des migraines ophtalmiques le jour, très douloureuses, et de fortes migraines la nuit. C’est en allant sur Internet que j’ai pu avoir les coordonnées de Dr Alemi. J’y ai trouvé une très bonne écoute dès le premier jour et une attention particulière sur des exercices que je n’avais jamais fait auparavant.
Cela fait maintenant plus d’un mois que le Dr Alemi, à raison de deux séances par semaine, effectue des ajustements sur moi. Les migraines ont pratiquement disparus ! Je me sens plus légère et moins stressée, je dors mieux et mon moral est meilleur !
Pour le moment je pense qu’il faut que je reste sur une base « d’entretien ».

Corinne, 66 ans, auteur

J'ai connu la Chiropratique par une amie. J'ai consulté à cause des douleurs cervicales. Je souffrais épisodiquement de ces douleurs et aussi de maux de dos depuis de nombreuses années.
Les changements positifs ont été spectaculaires et ont concerné l'état général: physique, moral et psychologique. En ce moment je suis des soins à raison d'une séance mensuelle : cela permet d'affiner la remise en état globale!!!
Pratiquant un peu de musculation, j'ai pu observer les progrès réalisés depuis que je suis en soins chiropratiques. La qualité de mon sommeil s'est nettement améliorée. La qualité de mon humeur également.
Malgré les immenses progrès que j'ai constaté, je désire poursuivre régulièrement les soins pour me maintenir en bon état et peut-être l'améliorer encore.

Marie-Claire, 48 ans, enseignante