Témoignage sur traitement de nevralgie d'Arnold

 

Stéphanie, 42 ans, gérante maison d'hôte et viticultrice

traitement de la nevralgie d'Arnold par chiropraxie

J’ai 42 ans et depuis l’âge de 14 ans je souffre de névralgies d’Arnold. Avant de rencontrer le Dr Alemi, la douleur dans ma nuque du côté gauche était constante avec une grosse crise tous les mois (qui durait environ 5 jours) qui irradiait sur tout le côté gauche de mon crâne jusque dans l’œil et la mâchoire et ce depuis plus de 20 ans. Tout au long de ces années j’ai consulté divers docteurs et professionnels de santé (IRM, scanner, ostéopathe, kinésithérapeute, infiltration, acupuncture et même magnétiseur ! mais je n’ai jamais eu de répit dans la douleur, rien n’a pu me soigner, sans parler des tonnes d’anti-inflammatoires que j’ai ingurgités au point de ne plus pouvoir en prendre car mon estomac ne le supportait plus).
Désespérée et parce que mon conjoint ne supportait plus de m’entendre dire que j’avais mal à la tête, j’ai tapé « névralgie d’Arnold » et « spécialiste » sur le moteur de recherche internet et je suis tombé sur le site du Dr Alemi. Les témoignages des autres patients m’ont donnés une lueur d’espoir et je me suis dit que je n’avais rien à perdre ! Première consultation avec le Docteur et puis première réaction de soulagement : il comprenait et il savait et il m’a redonné confiance.
Dès la première manipulation la raideur dans mon cou avait disparue ! C’était comme si ma tête était libérée d’un carcan. Et surprise, plus de névralgie alors que j’y étais coutumière tous les mois. Nous avons continué les séances et depuis un an de traitement en chiropractie je n’ai presque plus eu de crises. Je continue à venir régulièrement au cabinet (bien que ce soit à 150 km de chez moi ) car depuis ma rencontre avec le Dr Alemi, je revis ; toute ma vie d’adolescente et d’adulte j’ai toujours connu la douleur et je n’arrivais jamais à profiter pleinement de tous les instants car j’avais toujours une crise et maintenant à 42 ans je peux dire que je vis enfin ma vie de femme, libérée de cette douleur, mieux dans mon corps et dans ma tête.
Toutes ces années de douleur auraient pu être évitées si j’avais su avant ce que pouvait apporter la chiropractie. Je profite de ce témoignage pour remercier chaleureusement le Docteur Alemi, pour son professionnalisme et son écoute et depuis je recommande vivement son cabinet à tout mon entourage.

Ce que d'autres patients disent...

J'ai connu le Docteur Alemi, par un collègue dont le père avait été très bien soigné par lui. J'avais des problèmes de dos (des cervicales jusqu'au bassin) qui ont débutés suite à un accident de voiture en 1982. Et ces problèmes se sont amplifiés et étaient de plus en plus fréquents et douloureux. Je souffrais depuis 17 ans ! J'avais deja consulté plein de médecins de toutes sortes, d'acupuncteurs, de rebouteux, un chiropraticien sans doute non efficace, des kinésithérapeutes, etc. et en fin d'année 2000 je me suis réveillée un matin le dos bloqué. Je ne pouvais plus me redresser. Un collègue m'ayant parlé de ce chiropraticien, je me suis décidée à le consulter, en désespoir de cause.

Des la première séance, je me suis sentie mieux et je pense qu'au bout de deux à trois semaines, après plusieurs séances rapprochées, mon état s'était nettement amélioré. Dans ma vie de tous le jours, j'ai moins hésité à faire des mouvements pénibles pour le dos: porter des paniers de commission, mon petit-fils qui avait un an à l'époque, laver ma voiture, toutes ces choses banales qui me faisaient souvent souffrir. Bien sûr que le moral s'en trouve meilleur. Quand on souffre en permanence, on a moins de goût pour voyager, marcher ou faire du sport. En fait, je peux tout simplement revivre normalement.

Auparavant j'ai connu des périodes ou l'ostéopathe qui savait me débloquer des vertèbres me voyait tous les 15 jours. J'en arrivais à avoir honte de téléphoner, car elle avait l'air de me laisser entendre qu'elle ne pouvait rien pour moi et que je ferai mieux d'aller voir ailleurs, mais je ne savais plus quoi faire. J'alternais avec un kiné qui arrivait parfois à me soulager ou un médecin a Lyon (150 kms de chez moi). Quand on souffre et qu'on pense pouvoir être soulagé, on est prêt à faire des kilomètres. Auparavant j'habitais dans la même ville que mon chiropraticien. J'ai déménagé en août 2000 et je n'hésite pas à parcourir 50 kms pour aller le voir et être bien. Je l'ai déjà recommandé à des membres de ma famille et des amis qui ont été soignés par lui et toutes ces personnes ont été satisfaites de ses soins, moi la première!

Agnès, 49 ans, secrétaire

Pendant plusieurs années des douleurs cervicales, des maux de dos, de tête, dentaires me faisaient horriblement souffrir. Aucun médecin (ORL, acupuncteur, kinésithérapeute, gastro-entérologue) n’est parvenu à me proposer un traitement efficace pour supprimer toutes ces douleurs incessantes et lancinantes. Les innombrables médicaments et anti-inflammatoires prescrits n’étaient pas sans risque pour ma santé. Je sentais bien qu’il fallait essayer une autre thérapie. Ainsi, après avoir effectué une recherche sur internet, j’ai découvert la Chiropratique, le cabinet du docteur Alemi. Son approche originale, différente des autres spécialistes a suscité en moi une certaine curiosité mêlée d’une appréhension. Mais celle-ci a rapidement été remplacée par l’enthousiasme et de la confiance avec le docteur Alemi.
Après la première séance, j’ai ressenti immédiatement une amélioration. Puis quelques séances de réajustement, je me suis sentie plus détendue. Mes problèmes d’insomnies ont disparus progressivement.
J’ai enfin retrouvé un certain bien être qui me permet d’apprécier les belles choses de la vie.
Je tiens à remercier sincèrement et chaleureusement le docteur Alemi qui m’a permis de retrouver une certaine sérénité.
Par conséquent, je recommande vivement à toute personne souffrante à ne pas hésiter à consulter ce (chiropracteur) expérimenté dont la compétence n’est pas à démontrer.

CÉCILE, 74 ANS, RETRAITÉE

Je m’appelle Gunila. J’ai trente ans et je suis professeur des écoles. J’étais enceinte de six mois quand j’ai eu la crise qui m’a fait aller cabinet de Chiropratique de Dr Alemi.

J’ai toujours eu de problèmes de posture et par conséquent j’avais souvent mal au dos donc de temps en temps j’allais chez un chiropracteur dans mon pays. C’est effectivement la seule méthode qui fonctionne pour moi. Par contre il faut trouver un bon professionnel si non, cela ne marche pas du tout.

J’ai souffert des douleurs au milieux de la colonne vertébral qui irradiait jusqu’à l’avant entre le ventre et la côte depuis une semaine. Une douleur forte et intense, qui enlevait l’air, qui m’empêchait de réaliser mes activités quotidiennes, de même rester debout pendant plus de quinze minutes et cela empirait en bougeant, marchant etc. Je devrais tout de suite arrêter ce que j’étais en train de faire, m’allonger et m’étirer. J’avais également très mal au dos pour dormir, je ne trouvais pas une position confortable. Je suis allée chez un ostéopathe mais cela n’a rien changé. Je ne pourrais plus continuer avec une telle souffrance et avoir un bébé dans ces conditions insupportables.

J’ai trouvé l’adresse du Cabinet sur Internet mais il y a mon mari qui y allait déjà depuis un mois et il m’a fortement conseillé de faire comme lui. L’accueil était très bon, Dr Alemi m’a vraiment écouté, m’a bien examiné, en me posant pas mal de questions et en bien m’expliquant sa méthode de travail. Il m’a aussi donné des conseils sur mon alimentation, ma respiration et m’a donné des exercices à faire à la maison.

Au bout de six séances, j’ai déjà bien noté une différence ! J’allais beaucoup mieux ! En fait, cela s’est passé progressivement et petit à petit j’ai eu une grande amélioration.
Dr alemi a bien compris mon problème, il a fait attention au fait que j’avais pas mal de de modifications corporelles pendant la grossesse. Il comprend bien ce qui se passe chez une femme en ceinte et il a utilisé des méthodes efficaces pour soulager mes douleurs et obtenir des bons résultats.

J’ai retrouvé la qualité de vie par conséquent et je peux profiter mieux du troisième trimestre de ma grossesse. Je continuerai les soins chiropratiques jusqu’à la fin de ma grossesse et même après l’accouchement. Je recommande la Chiropratique à tout le monde ! C’est une spécialité qui nous montre qu’il faut faire attention à son corps et sa posture, de les respecter et de trouver une meilleure qualité de vie !!!

Gunila, 30 ans, professeur des écoles