Témoignage sur vertiges et maux de tête

 

Guy, 48 ans, Répartiteur acheminements et mouvements de gaz national

traitement des vertiges par chiropraxie

J'ai consulté pour des problèmes de vertiges, maux de tête.

Ces vertiges sont apparus subitement le 2 mars 2010 lors d'un séjour à la montagne aux sports d'hiver. Ceux-ci ont été intenses durant quinze jours, de moindre intensité après mais ont disparus lors de la troisième séance de chiropractie

Le 4 mars 2010, j'ai consulté un médecin dans le lieu de mon séjour, il a diagnostiqué une tension haute et pour lui ces vertiges étaient liés à cette tension haute et l'altitude. Il m'a prescrit un médicament "Alteis Duo". Il m'a conseillé de contacter mon médecin traitant dès mon retour chez moi.

Malgré la prise de ce médicament les vertiges perduraient, je ne pouvais pas conduire. De retour chez moi, j'ai consulté mon médecin traitant le lundi 8 mars. Pour lui ce n'était pas un problème de tension mais plutôt d'oreille interne. Il m'a prescrit un médicament anti-vertigineux "Tanganyl" et continuer le traitement du médecin local. Il m'a établi un arrêt de travail jusqu'au vendredi 12 mars.

Les vertiges continuaient toujours, de plus sur la notice de l'Alteis Duo, dans les effet indésirables on peut lire que ce médicament provoque des vertiges. J'ai donc décidé d'arrêter ce médicament, malgré cela continuait. J'ai consulté mon médecin de nouveau le 12 mars, il m'a prescrit de continuer le Tanganyl, a prescrit du "Xanax" et un antidouleur et m'a fait une ordonnance pour aller consulter un ORL pour un diagnostic des oreilles. Il m'a prolongé mon arrêt de travail jusqu'au 19 mars.

L'ORL a fait plusieurs analyses, audiogrammes et tests auditifs à l'eau chaude à 45 degré puis 30 degré dans les tympans : ces tests ont montré que j'avais une baisse auditive de l'oreille interne gauche. L'ORL a donc pensé à un neurinome : c'est une tumeur bénigne qui entoure le conduit auditif et le comprime entraînant une baisse de l'audition et des vertiges, pour contrôler que c'est bien cela, il m'a fait passer une IRM.

J'ai donc pris RDV pour une IRM, il y avait 15 jours d'attente pour passer cette IRM. Pendant ce temps, je cherchais sur internet le terme neurinome et trouve une vidéo expliquant que c'est effectivement une tumeru bénigne qui se soigne en opérant par incision du crâne au niveau de l'oreille, la tumeur se traite par curage et dans 95% des cas le conduit auditif est perdu. Voila qui est très rassurant, n'est-ce pas ? Je m'attendais au pire avec ce pré diagnostic de l'ORL et le moral en avait pris un coup.

Le 31 mars, je passe l'IRM et les résultats sont négatifs aux éventuels neurinoms, rien à signaler donc, me voila soulagé moralement.

Cependant les vertiges étaient toujours présents, de moindre intensité certes car je pouvais travailler et conduire, mais je ne me sentais toujours pas en forme, fatigué, des maux de tête.

Le 20 Avril 2010, je prends RDV auprès du cabinet de Chiropractie de Dr Alemi.

Nous avons d'abord fait des recherches sur internet pour notre fils qui souffre d'hyperactivité et avons trouvé le cabinet chiropratique du Dr Alemi qui est le seul cabinet de neurologie chiropratique en région parisienne.

L'accueil est très sympa, le premier jour on nous explique à l'aide d'une vidéo ce qu'est la Chiropratque puis le chiropracteur nous reçois et nous explique plus en détail la chiropractie, fais un examen complet lui permettant de déceler les différents problèmes.

Le Dr m'a expliqué que mes problèmes de vertiges proviennent de blocages vertébraux et qu'il allait procéder à des manipulations afind de rémedier à mes problèmes. Il m'a remis un livret de santé qui explique les 3 phases du programme de soins.

Les vertiges, les maux de tête ont disparus. Le 1er juin j'ai eu une visite de contrôle chez mon ORL, celui-ci a refait le test d'eau chaude dans les oreilles et le bilan a été positif, les problèmes de l'oreille gauche décelés lors de la précédente visite ont disparus.

Le stress que j'avais par rapport aux vertiges a disparu, d'autre part je me tiens plus droit, 'ai l'impression que ma colonne vertébrale est redressée. Je me sens plus zen qu'auparavant, je pense à nouveau positif.

Le programme comporte trois phases : phases de soins intensifs, phase de soins de stabilisation, phase de prévention. Ces soins sont très bénéfiques. En phase de soins de stabilisation, je continuerai les soins de prévention de façon à toujours me sentir bien.

Mon fils a été le premier à consulter, puis moi et ensuite mon épouse.

Ce que d'autres patients disent...

J’ai commencé à souffrir de maux vertébraux à 89 ans. Progressivement les douleurs se sont amplifiées et précisées du côté lombaire et jambe gauche. Le rhumatologue consulté a décelé une lombo-sciatique latérale. Il a prescrit du Doliprane ainsi qu’une infiltration épidurale qui nécessite 3 ou 4 jours d’hospitalisation.

L’infiltration qui a eu lieu fin juin 2015, a éliminé la douleur pendant 3 mois et demie. Puis, petit à petit, elle est revenue comme précédemment ralentissant de plus en plus ma mobilité avec propension aux vertiges et équilibre instable. L’efficacité des épidurales n’étaient que provisoire.

Ma fille a cherché sur Internet une autre solution et la chiropratique a retenu son attention. J’ai commencé les séances deux fois par semaine au début. Vu mon grand âge, le chiropracteur a été très prudent dans ses manipulations. Les résultats n’étaient pas spectaculaires mais progressivement ma mobilité s’est améliorée, les douleurs ont été moins diffuses, mes vertiges ont presque disparus et mon équilibre plus stable. Le praticien a pu ajouter quelques manipulations supplémentaires et les séances sont moins fréquentes.

Les soins de chiropratique sont longs mais efficaces, ils permettent d’éviter les anti-inflammatoires, cortisone et autres médicaments plus ou moins bien supportés et dont les effets secondaires peuvent être nocifs à long terme.

Le praticien est à l’écoute du patient, il lui explique les raisons de ses manipulations, il ne faut pas hésiter à lui parler de nos douleurs, nos doutes et craintes. Il en a besoin pour orienter et adapter ses soins à nos problèmes !!!

Christiane, 91 ans, retraitée

Je souffre depuis l’enfance d’une scoliose qui s’est aggravée à l’âge de 12 - 14 ans atteignant une courbature de 38°. A cette époque le seul traitement proposé était l’opération, chose que mes parents ont refusée ; j’ai alors été plâtrée sur l’ensemble du tronc et porté ensuite quelques années un corset Boston.
Cela a changé beaucoup mon adolescence puisque jusque-là j’étais très active et pratiquait plusieurs sports, ce que je n’ai jamais réussi à reprendre ensuite ayant perdu du tonus musculaire.

Depuis toutes ces années, j’ai beaucoup souffert (douleurs lombaires et dorsales, de fort maux de têtes plusieurs fois par mois et pendant plusieurs jours, difficultés à me lever le matin, difficultés à uriner normalement, menstruation douloureuse, etc) avec un impact également sur les activités du quotidien (pénibilité à être dans une file d’attente ou debout dans les transports, faire la vaisselle, les lits, passer l’aspirateur, etc.)

Il y a un an et demi, mon père m’a fait découvrir la chiropraxie et m’a pris un rendez-vous une séance complète. J’avais alors une forte pression sur les poumons et du mal à respirer profondément ou à porter mon fils. Je ne cache pas avoir eu des appréhensions à l’idée de me faire manipuler alors que j’avais déjà mal mais à mon grand étonnement non seulement cela c’est fait sans douleurs mais j’ai été immédiatement soulagée. J’ai aussi pu constater les jours suivant une nette amélioration sur mes autres maux comme les douleurs lombaires matinales.

Depuis j’ai recherché un cabinet sur Paris et j’en ai fait plusieurs jusqu’à trouver par Internet celui du Dr Denis Alemi où j’ai été très bien accueillie. Je n’ai eu aucune difficulté pour prendre un premier rendez-vous avec une séance d’évaluation très complète accompagnée d’un questionnaire détaillé.
Le docteur est très à l’écoute des problématiques actuelles mais également passées, il est efficace et claire dans ses explications.

Quand j’ai commencé à consulter, cela faisait 7 mois que j’avais de fortes douleurs à l’épaule et bras droit, au sternum et aux muscles du cou qui remontent jusqu’aux oreilles accompagnés de forts maux de tête. Dès les premières séances les douleurs se sont estompées voire totalement disparues !

Cela fait désormais 1 mois que je n’ai pas eu de nouveaux maux de tête, que je me lève le matin sans difficultés, et que les gènes oculaires se sont estompés ; ça change la vie ! Même si cela demande une organisation personnelle, les séances sont très courtes et le Dr Alemi est très ponctuel.

J’aurai vraiment aimé être prise en charge par un chiropracteur dès mon plus jeune âge, j’aurais eu une meilleure qualité de vie et potentiellement une scoliose bien moins importante car la chiropraxie aide le corps à retrouver son équilibre naturel. Cela m’aurait été également bien utile après mon accouchement.

Aujourd’hui j’envisage de poursuivre les visites régulières afin de m’entretenir dans des conditions optimales et prévenir des symptômes qui pourraient notamment arriver avec l’âge.
Je me sens revivre et envisage même reprendre une activité physique.

Maria, 42 ans, Directeur de Projets Informatiques

J'ai récemment conduit ma femme qui souffrait de violents maux de tête et migraines chez le chiropraticien à 40 kms de notre domicile. A la suite de quelques séances ma femme ne souffre plus de ces maux de tête et elle a retrouvée avec bonheur, son énergie.

J'ai pour ma part un suivi régulier en Chiropratique, qui m'aide sérieusement à me maintenir en forme.

J'ajouterai pour les patients hésitants que la chiropratique est tout a fait indolore et efficace.

André, 59 ans, retraité