Le syndrome du canal carpien

La chiropraxie pour le canal carpien

Le canal carpien est un syndrome de double compression

La double compresison veut dire que le nerf est compressé d'une part au niveau de la colonne vertébrale et d'autre part au niveau périphérique..

Dans le cas du canal carpien, la deuxième compression, due aux mouvements répétitifs, est située au niveau du poignet.

En fait quand le nerf est irrité au niveau cervical, les muscles qu'il commande au niveau du poignet deviennent faibles. C'est à ce moment là que le travail répétitif ou les mauvaises positions font que le nerf médian au niveau du poignet devient irrité.

Pour résoudre le problème il ne suffit donc pas de travailler seulement sur le poigent, mais il faut aussi travailler au niveau cervical pour corriger l'origine du problème.

Des études, études de cas et de très nombreux témoignages suggèrent l'efficacité des soins chiropratiques pour les syndromes de double compression dont le syndrome du canal carpien.

 

Les symptômes du canal carpien

 

Les symptômes du canal carpien comprennent souvent des engourdissements et fourmillements au niveau du pouce, de l'index et du majeur. Il peut y avoir aussi une sensation de douleur qui pourraient monter vers le coude. Les symptômes du canal carpien peuvent être présents d'abord la nuit mais peuvent ensuite être présents dans la journée et s'aggraver et provoquer des faiblesses dans les mains ou dans les doigts pour par exemple attraper des objets ou tenir des objets.

Etudes et études de cas sur les soins chiropratiques et le canal carpien

Etude de comparaison de l'efficacité des soins médicaux et des soins chiropratiques pour le syndrome du canal carpien

Cette étude a démontré que les soins chiropratiques sont aussi efficaces que les soins médicaux pour les syndrômes du canal carpien (sans les effets secondaires dus à la prise des anti-inflammatoires).Comparative efficacy of conservative medical and chiropractic treatments for carpal tunnel syndrome: a randomized clinical trial.
Davis PT, Hulbert JR, Kassak KM, et al. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, June 1998, vol.21/no.5, pp317-26.

Commentaire clinique : pathogénèse de problèmes de traumatismes cumulés.

Une étude fait à l'école de médecine de Washington a montré que le syndrome du canal carpien est le résultat de problèmes de posture provoquant une irritation nerveuse aussi bien au poignet qu'à la nuque. C'est pourquoi même si l'opération chirurgicale au niveau du canal carpien diminue certains symptômes, elle est inefficace sur d'autres problèmes qui persistent tels que raideur cervicale et douleur d'épaule ou du bras.

Clinical commentary: pathogenesis of cumulative trauma disorders. Mackinnon S. Journal of Hand Surgery, Sept. 1994, 873-883.

 

Un traitement pour le syndrome du canal carpien : une évaluation objective et subjective

Trente huit patients souffrant du syndrome du canal carpien ont reçu des ajustements chiropratiques. Les réultats ont montré une amélioration dans l'amplitude de mouvement et puissance musculaire et une diminution de la douleur et du gène.

A treatment for carpal tunnel syndrome: evaluation of objective and subjective measures. Bonebrake AR, Fernandez JE, Marley RJ et al. JMPT Vol.13 No.9 Nov/Dec 1990.

Syndrome de double compression

67% à 75% des patients souffrant d'un sundrome du canal carpien présentaient aussi une irritation de la racine nerveuse (au niveau de la colonne vertébrale)

The double crush in nerve entrapment syndromes. Upton, ARM, McComas AJ. Lancet 2:329, 1973.

Syndrome du canal carpien, une résultante de dysfonctionnement cervical

Carpal tunnel syndrome as an expression of muscular dysfunction in the neck. Skubick DL, Clasby R, Donaldson CCS et al. J Occup Rehabil 3:31-44, 1993.

Comparaison de la kinésithérapie, manipulation vertébrale et injection de cortisone pour des problèmes d'épaules.

128 patients avec des problèmes d'épaules (problèmes de la coiffe de rotateurs et problèmes de synovie) ont été divisés dans plusieurs groupes. Les patients ayant reçu des manipulations vertébrales ont montré des signes d'amélioration plus rapidement que les autres groupes
Comparison of physiotherapy, manipulation, and corticosteroid injection for treating shoulder complaints in general practice: randomized, single blind study. Sobel JS, Winters JC, Groenier K, Arendzen JH, Meyboom de Jong B. British Medical Journal 1997; 314:1320-5.

Syndrome de double compression : une approche chiropratique et chirugicale

75 personnes ont eu des soins chiropratiques et chirurgicaux et rééducation. Ces soins sont complémentaires et améliorent le pronostic médical et la vie des patients
Double crush syndrome: a chiropractic/surgical approach to treatment. Cramer SR, Cramer LM Dig of Chiropractic Economics Mar/April, 1991

Important

Les informations fournies ici ne remplacent en aucun cas les conseils et la consultation avec votre chiropracteur ou médecin. Les études ou articles cités sont à titre d'information et suggèrent la possibilité de l'efficacité des soins pour un problème donné.

 

canal carpien et position cervicale au travail

Prévention du canal carpien :

    Si vous travaillez sur l'ordinateur, gardez votre poignet et votre main dans la continuité de votre avant-bras sans casser le poignet. De même, gardez vos coudes près de votre corps et avec un angle de 90 degré.écran de l'ordinateur et le clavier doivent bien sûr être devant vous et non pas sur le côté.

Chiropraxie efficace pour le canal carpien

Quel traitement pour mon canal carpien ?

    Si le syndrome du canal carpien est détécté à temps, les soins chiropratiques et des soins conservatifs sont indiqués. Dans le cas où le syndrome du canal carpien est très avancé, l'opération chirurgicale est nécessaire. La gravité du problème peut être déterminée par un examen clinique chez le chiropracteur et/ou des examens d'électrodiagnostiques.

chiropracteur, spécialiste du dos

Votre chiropracteur

Avec plus de 20 ans d'expérience aux Etats-Unis et en France, Denis Alemi est le premier chiropracteur français diplômé de l'ordre (américain) de neurologie chiropratique en 1997.

  • Diplômé "Doctor of Chiropractic" (D.C.) avec mention, de la faculté "Life Chiropractic College-West" (Californie) en 1994
  • Diplômé en neurologie chiropratique en 1997 (D.A.C.N.B. : Diplomate of the American Ciropractic Neurology Board)
  • Titulaire de "National Board of Chiropractic Examiners" et de "State Board of Chiropractic Examiners" de l'Etat de Californie (les examens d'état nécessaires pour exercer aux Etats-Unis et dans l'état de Californie)
  • Membre et ancien vice-président de l'Association Française de Chiropratique; et ancien représentant de la France auprès de la "Fédération mondiale de la Chiropratique" et participant à l'assemblée annuelle de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)
  • Ancien enseignant à l'Institut Franco-Européen de la Chiropratique (Paris)