Les accidents de voiture sont souvent minimisés mais les séquelles peuvent être tardives

Accident de voiture et coup du lapin

Soigner les symptômes d'un coup du lapin

Comment soigner et soulager les séquelles d'un accident de voiture et coup du lapin ?

Les chiropracteurs sont formés pour traiter beaucoup des symptômes qui se développent suite à un accident de voiture/coup du lapin. Une fois que les examens initiaux ont été faits et qu’il n’y a pas de fracture ou déchirure musculaire suite à l’accident, le chiropracteur peut prendre en charge le patient pour ses problèmes de cervicalgie, maux de tête d’origine cervicale, vertiges, nevralgie cervico-brachiale, etc.

Parce que chaque cas individuel de coup du lapin et accident de voiture est différent, il n’est pas possible de généraliser au sujet du traitement chiropratique du coup du lapin et accidents.
Dans notre cabinet la prise en charge du patient ayant subi un coup du lapin et un accident de voiture a pour objectif de :

  • Redonner de la mobilité aux articulations et enlever les irritations nerveuses. En effet suite à un choc, les articulations, notamment celles de la colonne vertébrale et en particulier des cervicales peuvent se bloquer et provoquer des irritations nerveuses qui à leur tout seront la cause des diner symptômes tels que les douleurs cervicales et maux de tête, tensions et contractions musculaires, etc.
  • D’aider les muscles et les ligaments à se relaxer et mieux travailler. Déjà en enlevant les irritations nerveuses, les muscles peuvent plus facilement récupérer et être moins tendus. Mais en ajoutant d’autres stimulations telles que la neuro-stimulation, on peut aider à accélérer le rétablissement des fonctions musculaires.
  • Une rééducation en neurologie fonctionnelle peut être nécessaires pour rééquilibrer et rééduquer les systèmes qui ont pu être touchés et qui interviennent dans l’équilibre mais aussi la cognition, la concentration, les migraines,… et qui sont les systèmes vestibulaires, oculomoteurs, proprioceptifs, cérébelleux,…
  • Des exercices spécifiques : récupérer les fonctions musculaires ne passent pas par n’importe quel type d’exercice. Ces exercices doivent être spécifiques à la personne mais surtout à l’état global de la personne. Par exemple donner des exercices au niveau des muscles du cou ou du dos quand le système vestibulaire est défaillant peut ne servir à rien ou pire, accentuer un déséquilibre général chez la personne.

VOUS SOUFFREZ DE DOULEURS ET SYMPTÔMES SUITE A UN COUP DU LAPIN OU DE PROBLEMES CHRONIQUES ?

Contactez-nous pour prendre un RDV ou simplement poser vos questions !

Blocage-irritation-nerfs-douleur-arthrose

Les causes des symptômes suite à un coup du lapin ou accident de voiture

Qu’est-ce qui provoque les symptômes suite à un coup du lapin ?

Le coup du lapin (hyperextension/hyperflexion) est responsable de la plupart des irritations des racines nerveuses au niveau cervical.
Ce type de blessure est provoqué par un mouvement brusque des cervicales dans une direction avec un recul brusque dans la direction opposée. Ces lésions peuvent provoquer des entorses typiques de divers degrés avec des subluxation des processus articulaires et des étirements, déchirements, et hémorragies plus ou moins importants dans les structures ligamentaires et capsulaires. Les accidents de voitures sont responsables de la plupart des coups du lapin mais les coups du lapin peuvent aussi survenir avec des accidents de vélo, chute, violence physique (un coup du lapin peut se produire si vous êtes frappé ou secoué), sports de contact (football, hockey sur glace, boxe, karaté…) ou autres sports (chute de cheval,….).

Malheureusement en France, les conséquences de ces accidents sont souvent négligées. Or différentes études ont estimé le coût économique des accidents de voiture pour un impact par l’arrière (coup du lapin) à des dizaines de milliards de dollars aux Etats-Unis : coût des soins, arrêt de travail,…
On pourrait croire que pour qu’un coup du lapin provoque des lésions, il faudrait une vitesse élevée. Or différentes études ont montré qu’à partir de 8km/h, 29% des personnes développent des symptômes liés au coup du lapin.

Après un examen détaillé, nous pourrons vous expliquer ce qui se passe et si les soins chiropratiques et la rééducation appropriée des systèmes vestibulaires, oculomoteurs, proprioceptifs et la neurostimulation et la photobiomodulation peuvent vous aider, pour corriger ou soulager des symptômes d’un coup du lapin.

Soulager Douleur cervicale et névralgie cervico-brachiale par chiropracteur

Symptômes suite au coup du lapin et accident de voiture

Quels sont les symptômes suite à un coup du lapin ?

Bien que les douleurs cervicales (cervicalgie) et à l’épaule soient les symptômes les plus communs associés à un coup du lapin, d’autres symptômes peuvent inclure :

  • Raideur cervicale
  • Douleurs de dos
  • Aggravation de la douleur avec mouvement du cou
  • Perte d’amplitude de mouvement dans le cou
  • Maux de tête, commençant le plus souvent à la base du crâne
  • Sensibilité ou douleur à l’épaule, au haut du dos ou aux bras
  • Picotements ou engourdissement dans les bras (névralgie cervico-brachiale)
  • Fatigue
  • Vertiges et déséquilibre
  • Vision floue
  • Bourdonnement dans les oreilles (acouphènes)
  • Troubles du sommeil
  • Irritabilité
  • Difficulté de concentration
  • Problèmes de mémoire
  • Déprime ou dépression

Les symptômes peuvent être présents immédiatement après un accident ou ils peuvent lentement commencer à se développer au fil des heures, voire des jours et des semaines.

C’est parfois pour cette raison que l’examen initial, tout de suite après l’accident, ne révèle pas de problème particulier. Aujourd’hui, les sièges dans les automobiles sont conçus pour limiter les blessures graves au niveau cervical tels que les fractures. Ce que l’on peut néanmoins trouver suite à un coup du lapin c’est une raideur (diminution de la courbe physiologique) ou inversion de la courbe cervicale (la lordose). Ce qui à long terme est source d’usure et d’arthrose cervicale et douleur.

Comment se passe une consultation pour un coup du lapin ?

La première consultation pour le coup du lapin

La première visite est une visite un peu plus longue qui prend environ 40 mn. Dans le cas de présence des troubles de déséquilibre et de vertige, elle peut nécessiter des tests supplémentaires qui durent environ 20 minutes de plus. Cette visite permet de faire la consultation, poser les questions qu’il faut et procéder à l’examen clinique et finalement commencer les soins.

Visites de traitement pour les coup du lapin

Comme pour tout traitement, les symptômes suite à un coup du lapin nécessitent des soins qui peuvent être plus ou moins longs. Pendant cette période, les visites permettent de corriger les irritations nerveuses, cause de ces symptômes, et de rééduquer les systèmes défaillants (système vestibulaire, oculomoteurs-moteur, proprioceptif,…).

Visites de suivi et d'entretien pour le coup du lapin

Une fois que les irritations nerveuses qui sont les causes des symptômes du coup du lapin sont corrigés au mieux, la majorité des patients optent pour un suivi et un entretien régulier. L’entretien régulier permet de maintenir l’état de bien-être obtenu et de ne pas retomber dans les même problèmes à cause des mauvaises positions, des faux mouvements, du sport….

Etudes et études de cas sur le traitement des symptômes du coup du lapin par la Chiropraxie

Résultats des soins chiropratiques pour des patients souffrant de cervicalgie avec vertige et cervicalgie sans vertiges

Les patients avec vertiges souffrent plus de douleurs cervicales que les patients n’ayant pas de vertiges. Dans les deux cas, une forte proportion des patients a déclaré une amélioration de leurs symptômes suite aux soins chiropratiques.
Chiropr Man Therap. 2013 Jan 7;21(1):3. doi: 10.1186/2045-709X-21-3.
Comparison of outcomes in neck pain patients with and without dizziness undergoing chiropractic treatment: a prospective cohort study with 6 month follow-up.

Les thérapies manuelles sont-elles efficaces pour la prise en charge des patients atteints de troubles associés au coup du lapin ou de douleurs cervicales et troubles associés ?

Cette étude est une mise à jour du Groupe de travail « Bone and Joint Decade Task Force on Neck Pain and Its Associated Disorders »

Ce groupe de travail a été réuni avec l’initiative des Nations Unies visant à améliorer la vie des personnes atteintes de troubles musculo-squelettiques (TMS), qui incluent les douleurs au cou. Le groupe de travail regroupait plus de 50 personnes de neuf pays et représentaient 19 disciplines ou spécialités cliniques et scientifiques. Le groupe de travail était affilié à huit collaborateurs, universités et instituts de recherche ainsi que 11 organisations professionnelles.
Leur travail ajoute de nouvelles preuves au groupe de travail sur la douleur au cou et suggère que la mobilisation, la manipulation et le massage clinique sont des interventions efficaces pour la gestion de la douleur au cou.
Cela suggère également que l’électroacupuncture, la contre-tension, le massage de relaxation et certaines modalités physiques passives (chaleur, froid, diathermie, hydrothérapie et échographie) ne sont pas efficaces et ne devraient pas être utilisés pour gérer les douleurs au cou.
Wong JJ, Shearer HM, Mior S, Jacobs C, Côté P, Randhawa K, Yu H, Southerst D, Varatharajan S, Sutton D, van der Velde G, Carroll LJ, Ameis A, Ammendolia C, Brison R, Nordin M, Stupar M, Taylor-Vaisey A. Are manual therapies, passive physical modalities, or acupuncture effective for the management of patients with whiplash-associated disorders or neck pain and associated disorders? An update of the Bone and Joint Decade Task Force on Neck Pain and Its Associated Disorders by the OPTIMa collaboration. Spine J. 2016 Dec;16(12):1598-1630.

Traitement chiropratique des blessures dues à coup du lapin chronique

Quarante-trois pour cent des patients ayant eu un coup du lapin souffrent des symptômes à long terme et pour qui aucun traitement conventionnel n’a prouvé son efficacité. Cette étude, réalisée par des cliniciens du département de chirurgie othopédique de l’université de Bristol, a suivi 28 patients souffrant de symptômes chroniques dus à un coup du lapin. Auparavant, ces patients avaient été traités par des anti-inflammatoires, kinésithérapie et collier cervical et n’avaient pas obtenu de résultats.
93 % des patients suivant un traitement chiropratique ont montré une amélioration de leurs symptômes.
Injury. 1996 Nov;27(9):643-5. Chiropractic treatment of chronic ‘whiplash’ injuries.

Coins chiropratique pour symptômes de coup du lapin chronique

Les blessures dus à des hyperflexion/hyperextension (coup du lapin) sont fréquentes et provoquent des douleurs cervicales et lombaires. Dans le cas évoqué une jeune femme de 22 ans présente 3 ans après un coup du lapin se plaignant de cervicalgie chronique, raideur cervicale et céphalée frontale. Les symptômes se sont développés 24 heures après l’accident et se sont aggravés dans les 6 mois suivant. A la septième visite des chiropratiques, le patient ne souffrait plus de cervicalgie, ni de céphalée et avait une amplitude de mouvement cervicale normale. Ces résultats sont restés suite à un contrôle 4 mois après.
Chiropractic management of ‘intractable’ chronic whiplash syndrome, Clinical Chiropractic, Volume 7, Issue 1, March 2004, Pages 16–23

Gestion de cervicalgie, chez les pilotes des avions à reacteur, au sein de la force aérienne australienne.

Cette étude a examiné le type et l’efficacité des différentes stratégies utilisées par le personnel des avions rapides de la force aérienne australienne, pour la gestion de la douleur cervicale liée aux vols. 85% des pilotes ont déclaré avoir des cervicalgies dues aux vols. Beaucoup des pilotes ont confirmé que les soins chiropratiques sur la base aérienne sont les plus efficaces pour soulager les symptômes.
Mil Med. 2011 Jan;176(1):106-9. Management of neck pain in Royal Australian Air Force fast jet aircrew.

Problèmes de sommeil chez les patients ayant subi un coup du lapin

Les résultats de cette étude indiquent que, les patients ayant subi un coup du lapin présentaient des douleurs cervicales, troubles du sommeil, ronflements, essoufflement, maux de tête, somnolence et troubles de sommeil.
Spine (Phila Pa 1976). 2011 Dec 1;36(25 Suppl):S263-7. The risk assessment score in acute whiplash injury predicts outcome and reflects biopsychosocial factors.

Blessure cervicale lors d'un coup du lapin avec la tête en rotation

Cette étude montre qu’un coup du lapin avec la tête tournée d’un côté provoque une blessure plus importante à la colonne cervicale notamment au niveau de la première vertèbre cervicale et des 5ème et 6ème vetèbres cervicales; par rapport à un coup du lapin avec la tête droite.
Spine (Phila Pa 1976). 2006 Feb 15;31(4):420-9. Multiplanar cervical spine injury due to head-turned rear impact.

Hypersensibilité centrale

Une blessure comme un coup du lapin peut provoquer une sensibilisation des neurones de la moelle épinière (hypersensibilité centrale), qui se traduit par une réactivité accrue à des stimuli périphériques (douleur accrue et exagérée). Cette hypersensibilité a été remarquée au niveau des cervicales et membres inférieurs ainsi que dans les muscles sains.
Clin J Pain. 2001 Dec;17(4):306-15. Central hypersensitivity in chronic pain after whiplash injury.

Des accélérations même faibles (sur un manège) peuvent provoquer des blessures sérieuses à la colonne cervicale.

Sur les 656 personnes qui ont subi une blessure au dos et à la nuque sur un manège, 72% ont eu une blessure au disque cervical ; 71% des ces blessures étaient au niveau C5-C6 (15 hernie discale, 5 protrusion discale), 54% étaient au niveau C6-C7 (11 hernies discales, 4 protrusions discales). Les conclusions de cette étude sont que des blessures à la colonne vertébrale peuvent être provoquées à n’importe quelle vitesse.
Arch Phys Med Rehabil. 2005 Nov;86(11):2126-30. Significant spinal injury resulting from low-level accelerations: a case series of roller coaster injuries.

La corrélation entre la sévérité des blessures, les symptômes à long terme et le dommage matériel lors d’un accident de voiture / coup du lapin

La conclusion de cette étude est qu’un nombre important de blessures sont signalées dans des accidents où il n’y a que peu de dommage matériel lors de l’accident. Il ne faut pas présumer de la gravité des blessures en fonction des dommages matériels de la voiture notamment d’accident à faible vitesse.
Med Sci Monit. 2005 Oct;11(10):RA316-21. Epub 2005 Sep 26. Correlating crash severity with injury risk, injury severity, and long-term symptoms in low velocity motor vehicle collisions.

Accident de voiture et les symptômes chez les occupants

La conclusion de l’étude est qu’un accident de voiture, même à une vitesse de quatre kilomètres par heure peut produire des symptômes chez les occupants de la voiture. Les dommages au véhicule peuvent ne pas se produire à une vitesse inférieure à 14-15km / h. La vitesse faible n’est donc pas une indication de la présence ou non de blessures à la personne.
D’autre part, ils concluent que les lésions articulaires et des tissus mous, résultant de collisions à basse vitesse répondent positivement à la stimulation des mécanorécepteurs.
J Manipulative Physiol Ther. 1998 Nov-Dec;21(9):629-39. Rear-end impacts: vehicle and occupant response.

Question et mythes sur le coup du lapin

Combien de temps dure les symptômes du coup du lapin ?

Les symptômes du coup du lapin peuvent durer de quelques semaines à plusieurs années.  Il n’est pas rare que la douleur cervicale d’un coup du lapin dure encore plus longtemps, en particulier pour les personnes plus sensibles à la douleur, telles que les personnes âgées et celles souffrant de blessures préexistantes. Tant que les problèmes au niveau cervicale ne sont pas corrigés, ces symptômes peuvent persister. Il se peut aussi que les symptômes disparaissent mais le problème de blocage cervical n’étant pas résolu, il se crée une fragilisation de la colonne, source de problèmes ultérieurs et arthrose cervicale.

Les symptômes du coup du lapin peuvent-ils apparaitre plus tard ?

Oui ! En fait, c’est d’ailleurs souvent le cas. Beaucoup de gens ne peuvent pas comprendre pourquoi ils se sentent bien après leur accident mais développent progressivement des douleurs dans le cou et les épaules au cours des semaines suivantes. L’impact physiologique du «choc» masque souvent notre douleur au départ. Une fois que ce phénomène s’estompe, la douleur tissulaire sous-jacente devient plus apparente. Parfois d’autres symptômes comme les maux de tête, troubles d’équilibre, troubles du sommeil, dépression,… apparaissent des mois après le choc initial ou seulement après un choc plus léger…

Le coup du lapin peut-il provoquer des douleurs dans les jambes ?

Ce symptôme peut être présent si vous avez un choc par derrière, en particulier lorsque votre voiture est à l’arrêt. Ce mécanisme peut propulser une force importante dans le bas du dos et bouleverser les vertèbres et les disques vertébraux. C’est souvent la cause de la douleur dans les jambes communément appelée douleur «sciatique».

Que dois-je faire si je pense que j'ai subi un coup du lapin ?

La chose la plus importante à faire dès le début est d’éviter d’aggraver les activités. La première chose à faire serait de consulter un médecin, même si vous ne ressentez pas beaucoup de douleur après les premiers jours ou la première semaine.

Mon médecin ou les urgences m'ont dit que ça ira mieux dans quelques jours...

Cette situation se produit malheureusement trop souvent. D’une part parce que les symptômes de douleur, troubles du sommeil, déséquilibre,… peuvent ne pas être vérifiables par un examen radiographique ou IRM,… D’autre part parce que comme précisé plus haut, les conséquences et séquelles d’un coup du lapin ne sont pas très connues en France et qu’en absence d’une pathologie visible, la personne est renvoyé chez elle. C’est pour cela que notre travail consiste à faire un examen clinique fonctionnel et estimer ce qui ne fonctionne pas que ce soit au niveau musculaire, articulaire, vestibulaire ou autres et mettre en place un programme de rééducation appropriée pour aider les personnes suite à un coup du lapin.

Dois-je utiliser du chaud ou du froid ?

Avec le coup du lapin, il y a une grande composante de l’atteinte des tissus mous. La chaleur et le froid peuvent aider pour soulager les douleurs. Le froid pendant une période courte après le choc et le chaud plus tard. Néanmoins, il faut savoir, comme cela a été dit plus haut dans les conclusions des études scientifiques à ce sujet, ni le chaud ne le froid ne donnent des résultats à long terme pour les symptômes du coup du lapin.

Je n'ai pas pu me blesser car je portais ma ceinture de sécurité.

Bien que les ceintures de sécurité ont considérablement réduit le nombre de décès et de blessures graves à la poitrine, il n’en demeure pas moins que les dispositifs de retenue des sièges et en particulier des épaules ont considérablement augmenté le nombre de blessures invalidantes au niveau cervical. Alors que les contraintes maintiennent le corps en place, le cou devient un point de pivot pour la tête. Le mouvement de la tête est intensifié, augmentant ainsi les contraintes et les forces appliquées au cou, augmentant ainsi la gravité des blessures du cou.
C’est comme les chaussures de ski qui ont énormément diminué les fractures graves au niveau des chevilles mais qui ont augmenté les accidents au niveau des ligaments du genou…
Mais il vaut mieux avoir des symptômes d’un coup du lapin qui pourraient être corrigés par un professionnel expérimenté que mourir ou être handicapé ! Donc mettez la ceinture !

Est-ce que les anti-douleurs et anti-inflammatoires accélèrent le rétablissement après un coup du lapin ?

Des études récentes publiées dans le Journal of Bone and Joint Surgery rapportent que ces médicaments peuvent retarder le processus de guérison des lésions des tissus mous.

L'application de chaleur, de repos et de médicaments soulagera les symptômes du coup du lapin sans laisser de douleur résiduelle ni de problèmes futurs

Les médicaments masquent uniquement les symptômes d’un coup du lapin et peuvent retarder le processus de rétablissement. La bonne gestion d’un cas de coup du lapin doit inclure la réhabilitation et la restauration de la fonction des zones blessées, pas le repos. La chaleur tout de suite après provoque une inflammation et peut même aggraver vos blessures.
Au cours des 30 dernières années, de nombreuses recherches ont été menées sur les effets à long terme du coup du lapin. Des recherches qui remontent à 20 ans ont démontré qu’environ 87% des victimes se rétablissent complètement mais que 11% ont des problèmes chroniques qui n’ont pas encore été résolus. Les victimes de coup du lapin sont également 6 fois plus susceptibles de développer une maladie articulaire dégénérative (arthrose cervicale) dans laquelle le disque se dessèche et développe des becs de perroquets.

Votre chiropracteur

Denis Alemi chiropracteur Paris 16Avec plus de 25 ans d’expérience aux Etats-Unis et en France, Denis Alemi est le premier chiropracteur français ayant obtenu le diplôme de l’ordre américain de neurologie chiropratique.
Denis Alemi est diplômé Doctor of Chiropractic, avec mention « Cum Laude » de la faculté Life West en Californie en 1994. Il a ensuite fait une spécialisation en neurologie chiropratique (Diplomate of the American Chiropractic Neurology Board) tout en exercant à San Francisco, Etats-Unis. Depuis son retour en France, il a été enseignant à l’Institut Franco-Européenne de Chiropratique, Vice-président de l’Association Française de Chiropratique et continué l’approfondissement en neurologie fonctionnelle à travers des conférences aux Etats-Unis et en Europe (plus de 950 heures à ce jour). Il a obtenu le titre de « Fellowship of the American College of Functional Neurology » et « Fellowship of the European Academy of Chiropractic » en neurologie. Il est membre de l’Association Française de Chiropraxie (AFC), a été membre du conseil d’administration de l’Association des médecins, Dentistes, Pharmaciens AMDPI et président de l’Association Franco-Européenne de Neurologie Fonctionnelle (AFENF).
Il est le fondateur de la méthode Cerebrostim pour aider les enfants avec troubles de déficit d’attention, d’hyperactivité, de troubles dys., d’asperger,…
Il continue à enseigner aux professionnels et présenter aux conférences dans les domaines de la Chiropraxie et de neurologie fonctionnelle en France et à l’international.