Le plus commun des maux de tête, mal diagnostiqué, mal traité

Traitement céphalée de tension

Traitement naturel des céphalées de tension

Comment soigner naturellement les céphalées de tension ?

De nombreuses études, études de cas et de très nombreux témoignages ont montré que la Chiropraxie est efficace pour le traitement des céphalées de tension, ainsi que d’autres maux de tête (migraine, maux de tête d’origine cervicale…).

Des améliorations significatives ont été démontrées dans la fréquence, la durée et l’intensité des douleurs à la tête. Certaines de ces études ont démontré que la Chiropraxie est sont aussi efficace, sinon plus, que les médicaments pour le traitement des migraines et maux de têtes, sans les effets secondaires des médicaments et avec un effet à plus long terme.

La spécialité en neurologie fonctionnelle permet d’aider encore plus des patients souffrant de divers types de céphalées et névralgies. Il faudra néanmoins étudier chaque cas et déterminer si les soins pourraient être efficaces et à quel point. Vous trouverez en dessous, quelques unes des études et études de cas sur l’efficacité de la Chiropratique pour certaines céphalées de tension et des articles intéressants sur le sujet des céphalées.

VOUS SOUFFREZ DE CEPHALEE DE TENSION OU PROBLÈMES CHRONIQUES ?

Contactez-nous pour prendre un RDV ou simplement poser vos questions !

La cause des céphalées de tension est dans les cervicales

Les causes des céphalées de tension

Qu’est-ce qui pourrait provoquer ces céphalées  de tension ?

Comme pour les migraines, les causes des céphalées de tension ne sont pas connues à 100%. Les experts pensaient que les céphalées de tension provenaient des contractions musculaires du visage, du cou et du cuir chevelu. Mais la recherche suggère que la contraction musculaire n’est pas la cause.

La théorie la plus courante soutient une sensibilité accrue à la douleur chez les personnes souffrant de céphalées de tension. Une sensibilité musculaire accrue, un symptôme courant de céphalées de tension, peut résulter d’un système de douleur sensibilisé.

Chez la plupart, l’origine des douleurs est à trouver dans des blocages articulaires qui provoquent des irritations nerveuses et donc contractions musculaires et sensibilisation accrue. Ces irritations nerveuses font que le système nerveux n’est plus en état de réagir proprement à un stimulus extérieur ou une information interne. D’où le déclenchement des céphalées de tension avec le stress, les émotions….

Les déclencheurs des céphalées de tension :

  • La plupart du temps, ils sont déclenchés par le stress
  • Pas assez de repos
  • Mauvaise posture
  • Anxiété
  • Fatigue
  • Faim
  • De faibles niveaux de fer
  • La consommation d’alcool
  • Caféine
  • Troubles de la mâchoire (de l’articulation temporo-mandibulaire, ATM, appelé aussi SADAM)

Après un examen détaillé, nous pourrons vous expliquer ce qui se passe et si les soins chiropratiques et la rééducation appropriée des systèmes vestibulaires, oculomoteurs, proprioceptifs et la neurostimulation peuvent vous aider pour vos céphalées de tension.

Symptômes de céphalée de tension

Les céphalées de tension : le plus commun des maux de tête

Qu'est-ce qu'une céphalée de tension et quels sont les symptômes ?

Une céphalée de tension est généralement une douleur diffuse, légère à modérée dans la tête, souvent décrite comme une bande serrée autour de la tête. Une céphalée de tension est le mal de tête le plus courant.

Les symptômes d’une céphalée de tension :

Les signes et symptômes d’une céphalée de tension comprennent:

  • Douleur à la tête sourde et douloureuse
  • Sensation de tiraillement ou de pression sur le front ou sur les côtés et l’arrière de la tête
  • Muscles du cuir chevelu, du cou et des épaules endoloris
  • Maux de tête qui commencent plus tard dans la journée
  • Troubles du sommeil
  • Se sentir très fatigué
  • Irritabilité
  • Difficulté à se concentrer
  • Légère sensibilité à la lumière ou au bruit

Les céphalées de tension sont divisées en deux catégories principales – épisodiques et chroniques.

  • Céphalées de tension épisodiques

Les céphalées de tension épisodiques peuvent durer de 30 minutes à une semaine. Les céphalées de tension épisodiques fréquentes surviennent moins de 15 jours par mois pendant au moins trois mois. Les céphalées de tension épisodiques fréquentes peuvent devenir chroniques.

  • Céphalées de tension chroniques

Ce type de céphalée de tension dure des heures et peut être continu. Si vos maux de tête surviennent 15 jours ou plus par mois pendant au moins trois mois, ils sont considérés comme chroniques.

Céphalées de tension vs migraines

Les céphalées de tension peuvent être difficiles à distinguer des migraines. De plus, si vous avez des céphalées de tension épisodiques fréquentes, vous pouvez également avoir des migraines.

Contrairement à certaines formes de migraine, les céphalées de tension ne sont généralement pas associées à des troubles visuels, des nausées ou des vomissements (migraine avec aura). Bien que l’activité physique aggrave généralement la douleur migraineuse, elle n’aggrave pas la douleur des céphalées de tension. Une sensibilité accrue à la lumière ou au son peut survenir avec une céphalée de tension, mais ce ne sont pas des symptômes courants.

Comment se passe une consultation pour une céphalée de tension ?

La première consultation pour une céphalée

La première visite est une visite un peu plus longue qui prend environ 40 mn. Cette visite permet de faire la consultation, poser les questions qu’il faut et procéder à l’examen clinique et finalement commencer les soins.

Visites de traitement pour les céphalées chroniques

Comme pour tout traitement, les céphalées chroniques et maux de tête persistants nécessitent des soins qui peuvent être plus ou moins longs. Pendant cette période, les visites permettent de corriger les irritations nerveuses, cause des migraines et maux de tête, et de rééduquer les systèmes défaillants (système vestibulaire, oculomoteurs-moteur, proprioceptif,…).

Visites de suivi et d'entretien pour les céphalées de tension

Une fois que les irritations nerveuses qui sont les causes des céphalées de tension sont corrigés au mieux, la majorité des patients optent pour un suivi et un entretien régulier. L’entretien régulier permet de maintenir l’état de bien-être obtenu et de ne pas retomber dans les même problèmes à cause des mauvaises positions, des faux mouvements, du sport….

Etudes et études de cas sur le traitement des céphalées de tension par la Chiropraxie

Est-ce que la thérapie manuelle a un effet positif sur la qualité de vie des personnes avec des céphalée de tension ? Une étude contrôlée randomisée

Cette étude a suivi 62 patientes femmes souffrant de céphalées de tension épisodique ou chronique ayant eu des soins de thérapie manuelle.
Pendant un mois, les patients ont reçu soit des soins de pression inhibitrice suboccipital; soit des manipulations vertébrales suboccipitales; soit une combinaison des deux traitements; soit étaient en groupe de contrôle.

Résultats : Tous les groupes de traitement, mais pas le groupe témoin, ont montré des améliorations au niveau physique, de douleur corporelle, et de fonctionnement social un mois après les soins. Le groupe de traitement combiné a montré une meilleure vitalité et les deux groupes de traitement impliquant la manipulation ont montré une amélioration de la santé mentale tout de suite après les soins et au suivi, un mois après.

Conclusions : Les trois traitements ont été efficaces pour améliorer les différentes dimensions de la qualité de vie, mais le groupe de traitement combiné a montré le plus de changements positifs. Les résultats confirment l’efficacité des traitements appliqués à la région occipitale pour les patients souffrant de céphalée de tension.

Do Manual Therapy Techniques Have a Positive Effect on Quality of Life in People with Tension-type Headache? A Randomized Controlled Trial Eur J Phys Rehabil Med. 2016 (Aug);   52 (4):   447–456

Efficacité de la thérapie manuelle pour les patients souffrant de céphalées de tension. Etude contrôlée randomisée

Les patients avec céphalées de tension ont été répartis au hasard en quatre groupes de traitement: 1) inhibition des tissus mous sous-occipitaux; 2) manipulation de l’axe occiput-atlas; 3) traitement combiné des deux techniques; 4) contrôle.
La fréquence des céphalées a été significativement réduite avec les manipulations vertébrales et thérapie combinée. La gravité et l’indice d’incapacité due aux céphalées ont changé dans les trois groupes de traitement.
Le groupe de patients avec céphalées de tension qui ont reçu des manipulations vertébrales amélioré leurs score émotionnel.
L’intervention combinée a montré un effet plus efficace par rapport au groupe ayant reçu une inhibition des tissus mous sous-occipitaux et au groupe témoin.
De plus, la photophobie, la phonophobie et la sensibilité péricranienne ne se sont améliorées que dans le groupe recevant une thérapie combinée.
Espí-López GV, Rodríguez-Blanco C, Oliva-Pascual-Vaca A, Benítez-Martínez JC, Lluch E, Falla D. Effect of manual therapy techniques on headache disability in patients with tension-type headache. Randomized controlled trial. Eur J Phys Rehabil Med. 2014 Dec;50(6):641-7.

Efficacité de la thérapie manuelle et manipulations vertébrales dans la perception de la douleur et mobilité cervicale chez les patients souffrant de céphalées de tension : une étude clinique randomisée et contrôlée

Les deux traitements (le groupe 1 a reçu un traitement manuel, le groupe 2 a reçu des manipulations vertébrales et le groupe 3 a reçu une combinaison des deux traitements), se sont montrés efficace pour le contrôle de la douleur chez les patients souffrant de céphalées de tension.
Quant à la mobilité articulaire, les traitements ont produit un plus grand effet lorsqu’ils sont administrés séparément.
Espí-López GV, Gómez-Conesa A. Efficacy of manual and manipulative therapy in the perception of pain and cervical motion in patients with tension-type headache: a randomized, controlled clinical trial. J Chiropr Med. 2014;13(1):4–13.

Recommandations basées sur les données probantes des études sur la chiropraxie et les céphalées

Les preuves suggèrent que les soins chiropratiques, y compris la manipulation vertébrale, sont efficaces pour le traitement des migraines et les maux de tête d’origine cervicale.
Evidence-Based Guidelines for the Chiropractic Treatment of Adults With Headache, J Manipulative Physiol Ther. 2011 (Jun); 34 (5): 274–289

Efficacité de la thérapie manuelle pour les céphalées de tension : Un essai clinique pragmatique, randomisé

Après 8 semaines et 26 semaines, une réduction significativement plus importante de la fréquence des céphalées a été trouvée pour le groupe de thérapie manuelle. L’incapacité et la fonction cervicale ont montré des différences significatives en faveur du groupe en thérapie manuelle mais n’étaient pas significativement différentes à 26 semaines.
La thérapie manuelle est plus efficace que les soins généraux habituels à court et à long terme pour réduire les symptômes des céphalées de tension chroniques.
Castien RF, van der Windt DA, Grooten A, Dekker J. Effectiveness of manual therapy for chronic tension-type headache: a pragmatic, randomised, clinical trial. Cephalalgia. 2011 Jan;31(2):133-43.

Efficacité des manipulations vertébrales pour les maux de tête chroniques. Une étude systématique.

Les manipulations vertébrales sont plus efficaces que les massages pour les céphalées d’origine cervicale. De même, ces soins sont efficaces pour les céphalées de tension et la migraine.

Efficacy of Spinal Manipulation for Chronic Headache : A Systematic Review, J Manipulative Physiol Ther 2001 (Sep); 24 (7): 457–466.

Votre chiropracteur

Denis Alemi chiropracteur Paris 16Avec plus de 25 ans d’expérience aux Etats-Unis et en France, Denis Alemi est le premier chiropracteur français ayant obtenu le diplôme de l’ordre américain de neurologie chiropratique.
Denis Alemi est diplômé Doctor of Chiropractic, avec mention « Cum Laude » de la faculté Life West en Californie en 1994. Il a ensuite fait une spécialisation en neurologie chiropratique (Diplomate of the American Chiropractic Neurology Board) tout en exercant à San Francisco, Etats-Unis. Depuis son retour en France, il a été enseignant à l’Institut Franco-Européenne de Chiropratique, Vice-président de l’Association Française de Chiropratique et continué l’approfondissement en neurologie fonctionnelle à travers des conférences aux Etats-Unis et en Europe (plus de 950 heures à ce jour). Il a obtenu le titre de « Fellowship of the American College of Functional Neurology » et « Fellowship of the European Academy of Chiropractic » en neurologie. Il est membre de l’Association Française de Chiropraxie (AFC), a été membre du conseil d’administration de l’Association des médecins, Dentistes, Pharmaciens AMDPI et président de l’Association Franco-Européenne de Neurologie Fonctionnelle (AFENF).
Il est le fondateur de la méthode Cerebrostim pour aider les enfants avec troubles de déficit d’attention, d’hyperactivité, de troubles dys., d’asperger,…
Il continue à enseigner aux professionnels et présenter aux conférences dans les domaines de la Chiropraxie et de neurologie fonctionnelle en France et à l’international.

Questions / Réponses

Combien de temps faut-il pour se débarasser de mes céphalées ?

Certains patients remarquent une amélioration rapide des symptômes de céphalées, pour d’autres cela peut être plus long. Cela peut dépendre de nombre d’années où le problème persiste, l’âge du patient, la gravité du problème, etc. Après l’examen initial, il est possible de répondre plus précisément à cette question.

Quel est pratiquement l'approche chiropratique pour corriger mes symptômes de céphalées ?

Après l’examen, notre approche est basée sur la correction des blocages articulaires qui provoquent les irritations et les tensions à l’origine de ces douleurs et sensibilisation accrue, ainsi que des conseils en ergonomie et nutrition ainsi que des exercices généraux et/ou spécifiques pour maintenir le résultat obtenu dans le temps.

On me dit que la cause de mes céphalées de tension est le stress

Le stress peut en effet être un facteur déclenchant des céphalées. Néanmoins, la plupart du temps, ce n’est pas l’origine du problème. Les irritations nerveuses et les tensions dues aux blocages articulaires peuvent provoquer une faiblesse du corps et du système nerveux qui sera donc plus fragile face à un stress ou un choc émotionnel ou physique. C’est pour cela que c’est à ce moment là que les symptômes peuvent se montrer. Corriger ces irritations et permettre au corps de mieux réagir face au stress pourraient être plus efficaces que d’essayer d’enlever le stress qui est présent tout autour de nous.